Fermer la recherche
Fermer

Connexion

< Retourner à la recherche documentaire

Charge cognitive et attention en conduite de train à grande vitesse

Résumé

Notre objectif était d’identifier des situations de sous-charge cognitive en conduite de TGV. Dans une première étude, 13 conducteurs équipés d’un eye-tracker ont conduit un TGV en conditions réelles. Des mesures subjectives (autoévaluation) et objectives (taux et durée des fixations oculaires) de leur charge cognitive ont été récoltées. Dans une seconde étude, 5 conducteurs équipés d’un eye-tracker ont réalisé un scénario de conduite en simulateur de TGV haute-fidélité. Des mesures objectives (pupillométrie, taux et durée des fixations) de leur charge cognitive ont été récoltées. L’attention pendant la conduite a été étudiée via la répartition spatiale du regard. Les autoévaluations et la pupillométrie se sont montrées très sensibles aux variations de charge, contrairement au taux et à la durée des fixations. Nos résultats indiquent que les périodes de conduites monotones et de faible charge de travail engendrent de la sous-charge cognitive et des diminutions de l’attention.

Léveillé M., Salvon O., Boucheix J.M., Renoir N. (2020). Charge cognitive et attention en conduite de train à grande vitesse. Communication présentée au 55ème congrès de la SELF, En Visio.
Télécharger le document