Fermer la recherche
Fermer

Connexion

< Retourner à la recherche documentaire

Les risques du métier : un premier portrait des troubles musculo-squelettiques et des accidents chez les techniciens du cinéma au Québec

Résumé

Le Syndicat des techniciens du cinéma et l’Association des producteurs de films du Québec ont demandé à l’IRSST de formuler des hypothèses quant aux causes des lésions professionnelles – troubles musculo-squelettiques et accidents – dans cette industrie qui se caractérise par l’intermittence en emploi, la longueur des horaires, l’instabilité du calendrier et des lieux de tournage et une croissance rapide du nombre et de la taille des tournages. Le questionnaire (650 participants = 30% des techniciens) a fait le bilan des TMS et des accidents : nombre, nature, siège des lésions, métiers touchés, âge, scénarios typiques, conséquences et séquelles, soins, déclaration, indemnisation. Les résultats montrent une forte prévalence de TMS dans ce secteur et l’existence de trois familles de métiers problématiques : ceux dont les exigences physiques de la tâche sont très élevées, ceux pour lesquels les TMS semblent davantage reliés au stress et ceux chez qui les accidents sont les plus nombreux. Les techniciens ont tendance à ne pas déclarer leurs lésions à l’organisme chargé de les indemniser, préférant le recours à des solutions individuelles.

Bourdouxhe M., Toulouse G. (2001). Les risques du métier : un premier portrait des troubles musculo-squelettiques et des accidents chez les techniciens du cinéma au Québec. Communication présentée au 36ème congrès de la SELF, Montréal.
Télécharger le document
Attributs
Lieux : Montréal
Type de session : Session thématique
Type de communication : Communication orale
Année : 2001