Fermer la recherche
Fermer

Connexion

< Retourner à la recherche documentaire

Usure Précoce Liée au Travail. Une Perspective de Recherche Ergonomique

Résumé

Cet article présente quelques résultats d’une étude longitudinale concernant l’enquête auprès d’un groupe d’employés dans le domaine de l’énergie, afin d’identifier les travaux connexes aux possibles phénomènes d’usure et des risques professionnels spécifiques. Objectifs: établir un système d’indicateurs d’exposition et réponse biologique aux risques professionnels identifiés et une procédure de suivi à long terme des capacités
physiques et psychophysiques et de l’état de santé; décantation des mesures pour maintenir la sécurité et la santé au travail ainsi que la capacité de travail tout au long de l’étude travaillant vie. L’étude a impliqué une méthodologie multidimensionnelle, à partir de la prémisse de la situation de l’opérateur humain dans un système de travail complexe dont les parties sont interconnectées et, donc, l’influence du travail sur l’état de santé doit
être analysé d’une manière holistique. L’étude a souligné les facteurs de risques professionnels qui peuvent contribuer, de concert avec les facteurs extraprofessionnels et individuels, à l’étiologique-pathogenèse de maladies possibles de personnel et les mesures nécessaires à la politique de l’organisation en matière de SST.

Petreanu V., Iordache R.M. (2015). Usure Précoce Liée au Travail. Une Perspective de Recherche Ergonomique. Communication présentée au 50ème congrès de la SELF, Paris.
Télécharger le document
Attributs
Lieux : Paris
Type de session : Session thématique
Type de communication : Communication orale
Année : 2015