Fermer la recherche
Fermer

Connexion

< Retourner à la recherche documentaire

Vers un environnement capacitant : exemple d’un service de maintenance

Résumé

La notion d’environnement capacitant exprime l’ensemble des conditions individuelles, techniques, organisationnelles et sociales nécessaires pour que le travail soit non seulement non délétère, mais aussi facteur de liberté et de progrès (Falzon, op. cit.). Une étude ergonomique au sein du service Maintenance Mécanique d’une usine identifie des symptômes d’un environnement « non capacitant », qui se traduit par des risques
importants pour la sécurité des agents, une insatisfaction au travail, mais aussi par une dégradation de la qualité de maintenance des équipements. Ces difficultés ont des origines multifactorielles : conception des espaces, matériel à disposition, documentation opératoire, formation, organisation interne, coordination entre les services. Après une phase « traditionnelle » de diagnostic, de co-construction et de validation de solutions détaillées, l’intervention ergonomique se poursuit par un accompagnement dans la définition du plan d’actions et dans sa mise en oeuvre. Cette phase a constitué une étape décisive de la transformation progressive vers un environnement « capacitant ». La contribution de l’ergonome à ce stade, par la mobilisation des acteurs de l’entreprise et la remise en cause des réseaux installés, peut favoriser la mise en place rapide d’un plan d’actions pertinent et compatible avec les contraintes des différents acteurs impliqués.

Le Gal S., Goudeau C. (2014). Vers un environnement capacitant : exemple d’un service de maintenance. Communication présentée au 49ème congrès de la SELF, La Rochelle.
Télécharger le document
Attributs
Lieux : La Rochelle
Type de session : Session thématique
Type de communication : Communication orale
Année : 2014