Fermer la recherche
Fermer

Connexion

< Retourner à la recherche documentaire

Travaux sur cordes, prévention des accidents et reconnaissance de la valeur effective d’une activité servicielle

Résumé

Dans cette présentation, il s’agit de montrer comment une intervention ergonomique pour soutenir le projet de prévention des risques d’accident dans une entreprise de travaux sur corde, a permis de révéler la valeur du travail réalisée par les « cordistes » appelés parfois pompiers du bâtiment. La porte d’entrée de l’intervention, celle de la demande de l’entreprise, était celle du risque, un prisme à travers lequel la règlementation définit également les travaux en accès difficile au moyen de cordes. Les travaux sur cordes impliquent en effet des sollicitations physiques (postures sur cordes, port de charges lourdes, manutention d’outils vibrants et contondants, expositions aux variations climatiques) et psychiques (hypervigilance à soi, son équipier, les usagers) importantes, et une exposition fréquente au danger de hauteur. Néanmoins le travail des cordistes ne se réduit pas à une tâche technique et à de fortes exigences cognitives et biomécaniques. L’activité réelle des cordistes sur des chantiers urbains ouverts à la ville et habités, comporte une part importante de relation de service aux usagers du site. La reconnaissance par les acteurs de l’entreprise (l’encadrement) de la valeur, utile, de ces ressources immatérielles mobilisées en périphérie de la tâche technique de corde devient un enjeu de santé et de sécurité, mais aussi de performance du modèle économique.

Claude S., De Gasparo S. (2017). Travaux sur cordes, prévention des accidents et reconnaissance de la valeur effective d’une activité servicielle. Communication présentée au 52ème congrès de la SELF, Toulouse.
Télécharger le document