Fermer la recherche
Fermer

Connexion

Programme et connexion aux Ateliers d’échanges adhérents Self – 12/10, 17h-19h30

Publié le 

7 octobre 2021

 par 

Mme Camille THOMAS

Mardi 12 octobre, le Conseil d’Administration de la Self vous donne rendez-vous aux Ateliers d’échanges avec les adhérentsde 17h à 19h30 (horaires modifiés) en visioconférence.

L’objectif de ces Ateliers d’échanges est de nous retrouver et d’ouvrir un espace pour permettre le partage d’informations entre les membres de la SELF, d’initier la discussion, la controverse, la mise en débat du positionnement des membres de la SELF sur deux sujets d’actualité qui concernent la communauté.

Lien Zoom :
https://us06web.zoom.us/j/89475458405?pwd=OElubDVsM2F5R3pleEVrWFJ6WVROQT09
ID de réunion : 894 7545 8405
Code secret : 467783

Le titre d’ergonome en France

La question du titre d’ergonome est une question à la croisée de divers enjeux qui touche toute la communauté des ergonomes, notamment en France. Depuis quelques mois ce sujet est revenu sur le devant de la scène. Il a déjà été l’objet de débats et d’échanges dans l’histoire de notre communauté.

Les questions qui pourront être abordées :

  • A-t-on besoin d’un titre d’ergonome ?
  • Quels bénéfices / risques à règlementer la profession avec un titre français ?
  • Quels enjeux au regard des règlementations existantes (le titre d’ergonome Européen, la certification Ergonome Junior Certifié, la qualification professionnelle OPQIBI « assistance en ergonomie »…).
  • Quelles réflexions antérieures mettre à profit (ex. table ronde lors du congrès de la SELF 2016) ?
  • Qu’est-ce que la création de ce titre supposerait de mettre en place (définition de critères, existence d’une instance qui délivre le titre, etc.) ?
  • Quelles perspectives ?

L’ergonome dans la cité

La question de l’engagement de l’ergonomie et des ergonomes dans la cité est posée. L’écologie, la santé au travail, la crise sanitaire et sociale de la Covid-19, l’emploi, les retraites, les prochaines élections présidentielles sont autant de sujet sur lesquels le positionnement de l’ergonomie peut être réfléchi.

Les questions qui pourront être abordées :

  • Est-ce que l’ergonomie et les ergonomes sont tenus de se positionner sur des sujets de société ? Est-ce qu’ils le font ?
  • Si oui, sous quelles modalités ? dans le cadre de quelles pratiques ? dans quels circuits de débats sociétaux, dans/en relais avec quelles institutions ?
  • Comment, au-delà de la diversité de points de vue et de pratiques, l’ergonomie peut-elle porter des messages forts au sein des débats d’actualité ?
  • A ce jour, quels acteurs de l’ergonomie sont sollicités pour porter la question du travail ? auprès de qui ? Comment la Self peut soutenir et contribuer à la mise en visibilité du point de vue de l’ergonomie ?
  • Quelles perspectives ?

À lire aussi…